LifeStyle·Little Things

« Si tu m’ouvres la porte, j’aurai la vie sauve »

IMG_3707

Mon entourage a pour habitude de m’appeler Brigitte Bardot, je suis une très (très très) grande fervente pour la cause animale (et pour la planète), c’est sûrement cru à dire, mais je suis plus engagée pour la cause planétaire, que pour l’être humain. Là on peut avoir un débat pendant très longtemps ; imaginons que nous sauvons tous les êtres humains du malheur (famine, pauvreté, maladie etc..) mais qu’à côté on continue d’ouvrir des centrales nucléaires, jeter nos déchets dans la mer, continuer à faire de la déforestation, au bout d’un moment le monde dans lequel on vivra ne sera que pourriture. Si on détruit notre élément de vie, à quoi ça sert de vivre, ne nous condamnons pas ? Si on commençait par améliorer le monde dans lequel on vit, qu’on soit certain d’avoir un avenir autre que la pollution, et la déforestation, alors oui, je veux bien être active pour la cause humaine. Je repense à cette citation de Sitting Bull « Lorsque la dernière goutte d’eau sera polluée, le dernier animal chassé et le dernier arbre coupé, l’homme blanc comprendra que l’argent ne se mange pas. », qui illustre parfaitement mes propos !

IMG_3726.JPG

Bref, là n’est pas le sujet ! Je voulais avant tout vous parler de mon expérience et de mon témoignage en tant que famille d’accueil – plus spécifiquement FA pour chat. En mars 2016, j’ai emménagé avec mon copain dans un appartement sur Rennes, plus de petit studio Crous, mais un vrai appart de 30m². Ayant ma propre jument, et ayant vécu 15 ans avec un chat, mon copain pareil, nous nous sommes posés la question ; est-ce qu’on adopte un chat/chien ? Depuis la mort il y a 6 ans de mon chat, qui est né, a vécu, et grandi en même temps que moi, je ressens un vide. Notre maison à la campagne me semble bien vide. Avec l’amoureux on a pesé le pour et le contre sur l’adoption, et finalement une amie m’a parlé de l’association Moustaches et Compagnie tenue par des bénévoles. Nous découvrons alors le terme : Famille d’Accueil (FA). Concrètement, les animaux sont placés par l’association dans une famille et attendent leur famille d’adoption dans les meilleures conditions possibles.

Cela nous semblait l’accord parfait : comme on avait peur avec nos études de devoir encore bouger, et qu’on n’aurait pas l’argent nécessaire si besoin de véto, devenir FA était le meilleur moyen. Trois jours plus tard, on s’inscrit en remplissant un petit questionnaire, quelques jours plus tard un membre de l’association vient visiter notre appartement pour vérifier que tout est en ordre, et deux jours plus tard nous accueillons déjà notre premier pensionnaire.

IMG_3732.JPG

Nous avons décidé d’être FA chat, bien qu’accueillir des chiens ne nous aurais pas dérangé, mais on s’est dit que dans un appart, sans jardin pour batifoler c’était pas super pour eux. Looki a été le premier venu à la maison, renversé par une voiture et laissé sur la route, les personnes roulaient a côté sans s’arrêter, le pensant surement mort. Un couple qui passait par là, a décidé de prendre le chaton en main et de l’amener chez eux. Malheureusement, comme ils avaient un chien ils ne pouvaient le garder qu’un minimum de jour, ils ont fait appel à l’association qui nous l’a ensuite confié. Cette petite boule de poil est arrivée, en boitant de sa patte gauche qui était comme paralysé (photo plus haut). Plus les jours passaient et plus il n’allait pas bien, jusqu’à commencer à marcher sur son genou. Au top départ de l’asso, nous l’avons emmené chez le véto qui l’a castré et qui nous a donné des médicaments pour que son sang circule mieux.

IMG_4379.JPG

Pendant un mois nous avons joué avec lui, nous lui avons massé sa patte, rigolé, grondé, aimé et finalement un jour il a fini par savoir remarcher. C’était comme si on voyait notre propre enfant marcher, « ouiiiiiii c’est biiiiiiien Looki, continue comme ça » ! 1 mois et demi s’est écoulé avant que petit monsieur trouve une famille pour la vie. Nous les avons reçues chez nous, pour qu’ils découvrent « la bête », pour s’assurer qu’il était comme sur les photos. Une fois leur choix fait, un membre de l’asso est allé vérifier leur maison et oui on rigole pas dans ces cas-là, tout le monde doit être clean pour éviter un autre abandon ! Une semaine s’écoule, une semaine ou tout le monde fait connaissance, une semaine de délais pour être sûr que tout le monde s’entend bien. Passé ce délai on ne fait plus marche arrière (sauf exception).

IMG_7777.JPG

Notre deuxième habitante est Heden, nous avons reçu un message pour une chatte en fourrière qui devait se faire euthanasier deux jours plus tard si personne ne la prenait en charge. Nous l’avons prise chez nous, nous lui avons tout simplement ouvert la porte, pour lui sauver la vie. A son arrivée, nous avons devant nous un petit squelette recroquevillé sur lui-même. Elle avait des énormes yeux, pas de joues, pas de ventre, on discernait facilement ses côtes, ses yeux étaient collés entre eux à cause des larmes orangés qu’il coulait. Au moindre bruit elle partait se réfugier dans sa caisse ou sous nos draps. Nous ne l’avons pas approché pendant près d’une semaine entière ou elle ne faisait que dormir, 24h sur 24h. Elle ne mangeait pas, nous devions lui amener des croquettes devant elle une par une pour qu’elle reprenne des forces. Forcément elle n’allait pas aux toilettes, nous avons un véritable zombie devant nous.

IMG_7798.JPG

Le mois a passé, à force de bisous, de câlins et de jeux, Heden a grossit et a fini par atteindre 2,7kg (arrivée à 2,2kg). Et regardez-moi comme elle est toute mignonne maintenant ! Elle demande à jouer tout le temps, elle s’amuse, dort, adore les gratouilles mais toujours réticente pour les câlins dans les bras. Nous avons affaire à une vraie commère, qui passe son temps à miauler parfois j’ai l’impression qu’elle nous raconte des histoires ahah

Heden attend toujours sa vraie famille ! Elle ne demande qu’un petit coussin (parce que oui, parfois même s’il y a un canapé et un lit, elle préfère dormir par terre aha). Et beaucoup, beaucoup d’amour pour filer des jours heureux ! Voici le lien direct de la fiche de notre protégé : http://moustaches-et-cie.org/nos-animaux/chats-a-l-adoption/heden

IMG_6741
IMG_6752.JPG

_____+ QUELQUES INFOS.
Qui peut le faire ? Tout le monde ! A condition d’être majeur ou avoir un accord parental et s’assurer que tout le monde dans la famille est d’accord pour accueillir un animal. 1/ S’en occuper correctement, comme si c’était le vôtre. 2/Donner des nouvelles à l’association si jamais il y a un souci et fournir des photos. 3/ Etre disponible pour recevoir les adoptants potentiels.
Durée d’accueil et frais ? La durée d’accueil est indéterminée, nous sommes FA jusqu’à l’adoption de l’animal. Cela peut durer quelques jours, semaines ou mois. Certains animaux mettent plus de temps à être adoptés que d’autres parfois en fonction des périodes. Les frais s’arrêtent à la nourriture et à la litière, l’association est en contact avec des vétérinaires partenaires qui prennent en chargent les interventions. → N’oubliez pas que les associations survivent que grâce aux dons et les responsables sont bénévoles !
La séparation ? Etre famille d’accueil, c’est aider les associations à sauver des vies. D’autant plus qu’on rencontre en général les adoptants : on sait que notre ancien protégé vivra des jours heureux. Et si vraiment on ne veut pas s’en séparer, on peut toujours demander à adopter l’animal qu’on a en accueil !

14079657_644829122349305_2217987945002160170_n


perlesderubissigle

Appel à votre générosité, vous pouvez faire un don pour l’asso, ou devenir FA pour sauver des vies !

Je vous dis à très vite ♡
You can follow me on : FacebookInstagramHelloCoton

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Si tu m’ouvres la porte, j’aurai la vie sauve » »

  1. Hello Ophélie,

    Ton article m’a tiré les larmes. Je ne connaissais pas le concept et je trouve ça absolument génial!! Je trouve cela super de voir des gens encore préoccupée par la cause animale alors que l’on voit qu’il y a de plus en plus d’abandon. Personnellement, je ne pourrais pas être FA parce que je m’attacherais bien trop vite à ces petites boules de poils et que je ne les laisserais plus repartir (ce qui dans un sens est aussi une bonne chose). Malheureusement avec mon chien qui déteste les autres animaux je ne peux pas prendre d’autres animaux chez moi! En tout cas bravo pour ton dévouement et ton bon cœur!

    Des bisous

    1. Oh merci énormément pour ce commentaire, je suis ravie que tu es pu découvrir quelque chose de nouveau. C’est effectivement un concept qui mériterait d’être connu, cela pourrait aider bon nombre d’associations et sauver beaucoup de petite boules de poils ! J’avais également très peur de m’attacher, avec Looki ça a été très difficile la séparation. Mais j’ai vu la famille dans laquelle il allait grandir, j’étais sûr qu’il y serait très heureux et je me suis dis qu’on pourrait sauver un autre chat maintenant qu’il avait trouvé sa vraie famille ! Merci encore pour ton joli commentaire, des bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s